FESTIVAL INTERNACIONAL DU THEATRE JEUNE PUBLIC. TAZA. ABRIL 2015. MARRUECOS


Había una vez…una vez, que  a fuerza de ser contada se repitió tantas veces que se volvió realidad……del 22 al  26 de abril hemos estado en marruecos , en la ciudad de taza, a 100klm de Fez, en su festival de teatro para Niños.
Macarena y yo. Era la primera vez que íbamos a Marruecos: cuántos nervios, incertidumbres, fantasías, ganas.
Todo lo que imagine se quedó pequeño con lo que me encontré. Ha sido un viaje maravilloso, donde hemos conocido otros «tiempos» vitales, otros modos de relación y reacción del publico con la escena, muchas ganas de conocer trabajos de fuera del país. Hemos estado con actores, fotógrafos, poetas, cuentacuentos, hemos conocido sus trabajos.
También han participado otras compañías españolas, francesas, egipcias,tunecinas, saudis y de Costa de Marfil.
Tres días intensos e inolvidables.

Aquí dejo imágenes, programas de mano y pequeños recuerdos de nuestro paso por el festival
Volveremos, seguro..

Nous venons de jouer  « Cuentos para soñar despiertos »   à 16 Festival International du Théâtre Jeune Public, á Taza.
Les petits du Taza sont des enfants formidables. Merci pour son chaleureux accueil
Une grande émotion partagée!

Un grand merci à toute l’équipe du Festival.
Nous ont magnifiquement reçus et accompagnés tout au long de notre séjour à Taza : Monsieur Hassane Hernane, madame  Hakima Hatim, comme toute l’équipe du festival : Ahmed Laachouchi, Mohammed Smina , Boussif Tanane, Anas El Haloui ,  Laila El Hasskouri, Hakima Aouragh, Mahmoud Daghouri, Abdelghani Hosni e,  Youssef  Nabik, et toutes les autres qui font le festival posible.

Aussi, un grand merci á Racha Aouni en Casablanca y  Extenda, Agencia Andaluza de Promoción Exterior.

FOTOGRAFIAS DE JIL KAR ©

 

 

 

 

 

 FOTOGRAFIAS  DE KARIMA DELYASSE ©
التي أمتعتنا وأمتعت كل الحضور بعرضها المميز عبر سلسلة من الحكايات اوالأشعار معززة بصور جميلة تبث على شكل كتاب عملاق. أفكار بسيطة لكنها عميقة بحمولتها الدلالية والمعرفية…. أبدا لم تكن اللغة حاجزا أمام الأطفال الذي تفاعل معها بشكل كبير

FESTIVAL INTERNATIONALE DE THEATRE POUR JEUNE PUBLIC

 

“Contes
pour rêver avec les yeux ouverts”.
ESCENOTECA

La
compagnie Escenoteca realise depuis 2002 des spectacles pour les enfants en
cherchant toujours des nouvelles formes de langage que permettent approcher le
jeune public aux Arts Scéniques.

Le
compromis de cette compagnie avec les arts scéniques pour jeune public a permis
de construire un langage et un univers qu´appartient seulment à elle même, en
s´spésialisant  dans la théâtralisation
de la narration orale et la recherche de nouvelles expériences sensorielles
pour les enfants, avec un trés important sens divulgativ, pédagogique et ludique.

 

Escenoteca
travaille avec le théâtre, la littérature, la danse, les musées, la tradition
orale et l´art en general. Ces expériences scéniques, uniques dans son genre,
ont fait que les proyects d´Escenoteca soient à l´avantgarde des Arts Scéniques
pour Enfants.

Escenoteca
réalise des ateliers avec des enfants et avec des professeurs sûr l´adaptation
des contes au langage théâtral.

Escenoteca
a participé très souvent à nombreuses festivals de théâtre pour jeune public,
nationals et aussi internationals.

Escenoteca
se bénéfice du soutien du Ministère de la Junta de Andalucía ainsi comme du
Ministère de la Culture de España.

Escenoteca
a reçu différents prix, parmi d´autres le Prix au Meilleur Spectacle pour
Enfants 2012, avec son spectacle La Cebra Camila.

La
directrice de cette compagnie, Pepa Muriel, appartient a l´Association
Nationale de théâtre pour l´Enfance TE VEO.

Le
spectacle que nous voulons vous offrir s´appelle: “Contes pour rêver avec les
yeux ouverts”, et il est creé a partir de quelques contes de Hans C. Andersen
comme: La reine des neiges, La petite sirène ou
La
boîte des vents
.

L´actrice
apparaît en scene avec une malle fermée avec une clé. Cette maille appartenait
à son grand-père, qui avait était un marin et qui l´avait racconté à elle son
secret: dans cette maille il collectionnait des étranges et étonnantes objets
qu´il attrapait avec les filets comme des chapeaux, des jupes, des jouets, et
que, selon le grand-père l´avait raconté quand elle était petite, avaient été
propriété des “femmes qui faisaient dormir les enfants”, c´est à dire, quatre
femmes très particulières que volaient montées dans les quatre vents: le Vent
du Nord, le Vent de l´Ouest, le Vent du Sud et le Vent de l´Est.

Avec
la compagnie de ces Vents, les quatre femmes s´approchent lentement aux
chambres où les enfants dorment afin de les raconter des contes et qu´ils
puissent avoir des beaux rêves.

Nous
vous invitons à rêver avec les yeux ouverts!

TAZA, MARROC.  24 ABRIL 2015

 



REMERCIE A

EXTENDA. MARRUECOS